• Portail Partenaires
  • myNewMotion
  • Cartes de recharge
  • InternationalNetherlandsGermanyUnited KingdomFranceBelgium (NL)Belgium (FR)SpainItalyNorwayDenmarkSwitzerland (DE)Switzerland (FR)Switzerland (IT)SwedenAustria
    • Recharge en entreprise
    • Recharge à domicile
    • Recharge en déplacement
  • Assistance
  • Assistance
  • Portail Partenaires
  • myNewMotion
  • Cartes de recharge

Qui seront les prochain concurrents de Tesla?

1000x667xtesla.jpg.pagespeed.ic.S1idsa2jfC

Tesla s'est avérée être l'une des forces les plus innovantes sur le marché des véhicules électriques (VE) jusqu’à ce jour. Cotée en Bourse depuis 2010, Tesla fut la première société automobile à s’ouvrir au public depuis Ford Motor Company en 1956. Depuis lors, Tesla s’est concentrée sur une approche pionnière en matière de développement de voiture électrique. L'entreprise a été fondée en juillet 2003 par les entrepreneurs Martin Eberhard et Marc Tarpenning. Après avoir lancé la start-up dans le financement de la série A en 2004, Elon Musk a officiellement rejoint l'entreprise et en est devenu président du conseil d'administration. Musk a investi des fonds importants dans l'entreprise, mais cela ne fait pas de lui un des membres fondateurs de Tesla, comme nombreux le pensent.

Où en est Tesla aujourd'hui ?

Tesla est un grand nom dans le monde automobile électrique, bien qu'il soit confronté à une concurrence accrue aujourd'hui. Malgré l'envergure de la société et son impact reconnu sur la technologie VE, les chiffres obtenus par Forbes démontrent le contraire. En effet, durant le premier trimestre de l’année 2017, Tesla n'aurait vendu que 25 000 voitures. En comparaison avec l'alliance moins-connue Renault-Nissan, celle-ci aurait vendu 37 000 véhicules électriques. Les mêmes chiffres montrent que Tesla semble également être à la traîne quand il s’agit des anciens modèles, avec les ventes de “l’ancienne” Nissan Leaf surpassant actuellement les ventes de “l’ancienne” Tesla Model S.

D'où vient la compétition ?

Selon les chiffres de ventes, Tesla est en train de perdre face à l'alliance Renault-Nissan. Aujourd’hui la compétition s’avère plus serrée, le secteur des véhicules électriques connaissant une croissance rapide et de plus en plus de fabricants cherchant à se lancer sur ce marché potentiellement lucratif. L’année dernière, le PDG de Volvo Cars, Hakan Samuelsson, a surpris le monde automobile en annonçant qu'à partir de 2019 toutes ses voitures seront électriques. Cela signifie que tous les véhicules seront dotés de moteur électrique - incorporé dans une hybride rechargeable (PHEV) ou dans un véhicule 100% électrique alimenté par batterie (BEV).

Un autre fabricant qui prend de l'envergure est le constructeur automobile chinois Byton, qui a récemment présenté un SUV électrique futuriste conçu pour rivaliser avec les véhicules de Tesla. La voiture électrique, dévoilée en janvier 2018, offre une connectivité 5G haute vitesse pour le streaming et des capteurs de siège capables de détecter le poids et la fréquence cardiaque du conducteur. Ceci n'est qu'un exemple de l'expansion du marché chinois, qui croît en partie grâce à des normes d'émission strictes, poussant les constructeurs et les consommateurs vers des véhicules plus respectueux de l'environnement.

Les collaborations entre deux grandes marques automobiles semblent également être en vogue, à l’instar du projet entre Porsche et Audi, annonçant bientôt une plateforme de voitures électriques partagée. Cette plateforme, distincte de leurs projets de développement VE existants, constituera une façon autonome de lancer des modèles de voitures électriques qui ont été développés de manière indépendante. Le projet emploiera une main-d'œuvre combinée de 800 personnes et servira de base de création à plusieurs modèles de voitures électriques à partir de 2021.

Le groupe Volkswagen, quant à lui, investit également massivement dans le développement de véhicules électriques. D'ici 2030, le géant de l'automobile prévoit de développer des modèles entièrement électriques ou hybrides sur toutes leurs gammes de véhicules.

D’autres concurrents vont également bientôt lancer de nouveaux véhicules, notamment la Jaguar iPace (juillet 2018), la Nissan Leaf (octobre 2018) et la Hyundai Nexo (décembre 2018).

Quelle est la réaction de Tesla face à la compétition ?

Dans le contexte d’un projet de relations presse audacieux, la compagnie a récemment envoyé une de ses voitures dans l'espace, malgré le fait qu’il n’y avait qu’une chance sur deux que le projet réussisse. La Tesla Roadster a été lancée sur le Falcon Heavy de SpaceX au mois de février 2018. Tesla a également dévoilé un roadster “à vitesse folle” l'année dernière, avec la plus grande autonomie de véhicule électrique dans l'histoire des VE. C’est dans la conception et le développement des véhicules que Tesla continue à avoir une longueur d’avance sur ses concurrents. Leurs modèles continuent d'aller plus loin, plus rapidement pour une meilleure autonomie que la plupart des VE de la concurrence. En 2017, Tesla a ajouté une nouvelle option de batterie dans le Tesla Model S 100D. Il dispose dorénavant d'une autonomie de 540 kilomètres avec une charge complète, ce qui en fait le véhicule électrique avec la plus grande autonomie au monde.

En novembre 2017, Tesla a également présenté sa première semi-remorque électrique, suite à la déclaration d’Elon Musk selon laquelle les camions diesel sont aujourd’hui des “suicides économiques”. Il se peut qu’il imaginait le véhicule élégant et high-tech comme un personnage tout droit tiré de la série Transformers, mais toujours est-il que l’ensemble des composants est réellement impressionnant. Par rapport aux camions diesel, les frais d’utilisation seront de 20% en moins par kilomètres, l'accélération sera plus rapide et la performance en montée sera meilleure. Avec son extravagance habituelle, Musk a également doté le pare-brise d'un “verre anti-explosion thermonucléaire”.

Tesla continue donc d’être le leader en terme d'image de marque. Reste à voir comment ils vont se positionner par rapport au tsunami de concurrents qui se profilent à l'horizon, mais pour l'instant en tout cas, Tesla continue à figurer parmi les noms de référence sur le marché des véhicules électriques.